Ce conseil municipal a été très mouvementé.

Toutes les oppositions sont sorties au bout d’une heure environ pour :

  • non respect des élus,
  • rétention constante d’informations,
  • dysfonctionnement des commissions,
  • non conformité des comptes rendus de commissions.

A l’occasion de la délibération sur la vente de la piscine des becs pour un prix dérisoire à une SCI, des anomalies graves ont été dénoncées sur ce  sujet ainsi que sur la mauvaise gestion de l’EPIC Saint Hilaire Nautisme au bord de la faillite et d’une façon plus globale sur l’attitude  du maire qui se permet d’utiliser l’intranet de la mairie pour faire campagne en annonçant les réunions publiques de Monsieur Faucher dont il est directeur de campagne.

Trop c’est trop, nous avons quitté la séance du conseil, comme tous les autres conseillers des oppositions.

Texte conjoint de madame Evelyne Bouillon et monsieur Costes avant de sortir du conseil:

« Nous ne pouvons que protester, comme nous l’avons déjà fait lors du conseil dernier, contre la volonté du Maire de vendre la piscine des Becs. C’est une attaque de plus du service public. Le nombre de séances de natation pour les enfants de notre commune (quoique vous en disiez) va diminuer et ce malgré la mise en service de la nouvelle piscine intercommunale.

Nous dénonçons également la gestion des installations nautiques.
Historiquement gérée en partenariat avec Saint Gilles Croix de Vie, les installations nautiques de Saint-Hilaire-de-Riez ont été confiées en 2015 à Saint-Hilaire-Nautisme pour, disiez vous, valoriser la notoriété de notre commune.
À l’époque notre groupe a dénoncé cette reprise communale du nautisme qui ne pouvait aboutir qu’à un gouffre financier. Nous nous demandons encore comment  Monsieur le maire  a pu prendre cette décision  alors qu’il est vice Président de la communauté de communes, en charge de la mutualisation. Qu’est à ses yeux que la mutualisation ?

Aujourd’hui comme nous l’avions pressenti, les difficultés financières du nautisme communal, de gestion de son personnel et de son matériel technique sont  si mauvaises et, ce malgré les importantes subventions données, que le Maire nous propose de revenir en arrière pour  lancer une procédure de délégation de service public.

Les commissions sont des parodies ou aucun travail de propositions n’est possible, ce ne sont que des chambres d’enregistrement.

Nous dénonçons  encore l’absence de respect de l’opposition municipale.
Les documents,  entre autres financiers, ne nous sont pas transmis dans leur totalité et quand ils le sont, ce sont dans des délais qui nous ne permettent pas d’intervenir en commission des finances et au conseil municipal.
Ces manquements à la démocratie nous ont obligé à écrire au Préfet, qui est déjà  intervenu auprès du Maire, pour l’obliger à respecter les droits de l’opposition.
Lors du dernier conseil municipal du 7 avril dernier, nous avons posé une série de questions concernant  les dépenses de la commune. Nous avons été surpris de n’avoir aucune réponse en séance, et seulement une promesse de réponse rapide. Mais 2 mois après nous n’avons toujours aucune réponse. C’est purement scandaleux !!!

Au lieu de s’occuper activement de la campagne d’un candidat aux élections présidentielles et des législatives comme directeur de campagne d’un candidat dissident d’un parti politique, le Maire devrait passer plus de temps dans la gestion de sa commune et veiller au respect des droits des élus de l’opposition.

D’autre part il est inadmissible d’utiliser les services intranet de la municipalité pour relayer les réunions publiques de Noël Faucher et uniquement de ce candidat  à des fins de politique politicienne. On se demande également comment Noël Faucher a pu entrer en possession de fichiers contenant les noms de nombreuses personnes impliquées dans la vie de la cité.

Face à tous ces débordements nous quittons, en signe de protestation, cette séance de conseil municipal. »

Avant de sortir de la salle, notre groupe Saint Hilaire l’océan 2020 est cependant intervenu  sur plusieurs points (voir ci dessous) .

Déroulé du conseil municipal jusqu’au départ des élus des oppositions

Vous trouverez dans cet article les principales interventions de madame Bouillon et de monsieur Costes lors des débats et votes des délibérations proposées au conseil municipal. Vous pouvez prendre connaissance de l’ordre du jour complet des délibérations en cliquant sur les liens « note de synthèse du conseil municipal du 2 juin 2017« .

Délibération: Coopération intercommunale – SyDEV – Révision des statuts – Extension du périmètre

Intervention de madame Bouillon: 

« Vous demandez au conseil municipal de se prononcer sur l’approbation du projet de révisions des statuts  du SyDEV et sur l’adhésion de La Roche-sur-Yon agglomération mais, précédemment, dans aucune commission municipale, nous, élus de l’opposition, n’avons eu vent de ce dossier.

Ce dossier nous est parvenu vendredi soir et j’ai donc des questions à poser ce soir qu’il aurait été préférable d’aborder en commission.

  • Sur la révision des statuts :
  1. Quelles sont les modifications apportées en termes de représentation ? Puisque ne figure pas dans la note de synthèse le nombre de représentants comparatifs avant et après modification ? La communauté de communes sera t’elle plus ou moins représentée ?
  2. Quelles sont les modifications de compétences obligatoires ? Car page 4 rien ne met en évidence les compétences nouvelles ?
  3. Toujours page 4 on lit déploiement de réseaux électriques intelligents ou de dispositifs de gestion optimisés. Desquels s’agit ‘il ?
  4. Sur l’extension des activités complémentaires à l’exercice des compétences données au SyDEV page 7 de quoi parle-t-on quand on évoque la réalisation d’actions dans le domaine de l’efficacité énergétique et de la transition
  5. Dans le projet une part belle est faite à la communication par le SyDEV sur les informations liées à la transition énergétique; or à ce jour aucune information n’a filtré sur la pose des compteurs Linky pourtant déjà programmé sur notre commune.
  • En conclusion :

Il ne suffit pas, pour se prononcer d’avoir le projet de statut, il aurait été important  que la note de synthèse mette en évidence les modifications pour prendre une décision.

Au sujet du déploiement des compteurs Linky vous avez reçu de ma part  une question écrite à laquelle pourriez vous répondre maintenant puisqu’elle concerne le sujet de l’énergie (texte de la question en fin d’article).

Réponse de monsieur le maire: « J’ai rencontré Enedis et le directeur du Sydev. Une réunion publique sera organisée pour démontrer l’intérêt des compteurs intelligents. »

Vote contre car sujet pas du tout abordé en commission

Délibération: Sécurité – Extension du système de vidéoprotection secteur du giratoire de la jeunesse, Installation de 5 panneaux d’information aux abords du secteur vidéoprotégé. – Demande d’autorisation de modification du système et demande de subvention

Intervention de madame Bouillon: 

Question :

Quels sont les chiffres de la délinquance qui justifient à cet endroit et à ce prix l’installation de 6 caméras ?

Sans informations chiffrées, Vote contre

Délibération: Implantations de Points d’apports volontaires enterrés sur l’ensemble du territoire Communal dans le cadre de l’instauration par la Communauté de Commune du pays de Saint Gilles de la redevance de collecte des ordures ménagères incitative, (REOMI). Marché public de Travaux – lancement de la consultation et autorisation de signer les marchés.

Intervention de madame Bouillon: 

Le retrait des poubelles au niveau des aires de pique nique est un recul du service public et un problème d’image de notre ville.

Il serait souhaitable de travailler sur une adaptation de ramassage des déchets dans ces lieux car nous sommes une station balnéaire et recevons à ce titre des subventions inintéressantes.

Vote abstention

 

Délibération: Foncier – Cession des terrains et de la piscine des becs, avenue des Becs, à la SCI E.V.I représentée par M. BIDEAU et M. LOUINEAU

Voir l’intervention conjointe de madadame Bouillon et monsieur Costes en début de cet article.

 

 

 

Après les déclarations de monsieur Lebourdais, madame Bouillon, monsieur Costes et monsieur Dumas,  les 9 élus des oppositions quittent la salle du conseil.

Question écrite de madame Bouillon

Monsieur le Maire,

Inquiet du prochain déploiement dans notre commune des compteurs communicants (Linky), extrêmement controversés, le collectif stoplinkysthilairederiez vous a alerté dès le mois d’octobre 2016, sans réponse de votre part à ce jour.

Aussi :

  • considérant que ces compteurs constituent un désastre financier et écologique, un danger avéré pour notre santé, notamment celle des enfants selon l’OMS, et qu’ils portent une sérieuse atteinte à la vie privée et aux libertés individuelles,
  • considérant qu’ENEDIS, comme toutes les compagnies d’assurances, excluent la prise en charge, responsabilité civile de tous les dommages causés par ces compteurs, puisque juridiquement propriété de la commune,

ma question est la suivante :

Comment allez-vous communiquer avec les habitants sur ce sujet  et quand allez vous leur donner l’information à laquelle ils ont droit à savoir qu’ils peuvent refuser la pose de ces compteurs ?

Considérant qu’aucune information émanant de la commune n’a été fournie aux habitants alors que la pose des compteurs est programmée pour juillet, nous demandons à sursoir à ce calendrier dans l’attente de la diffusion d’une information.

Nous demandons également qu’un débat s’instaure au sein du conseil et qu’une DEL soit inscrite à ce sujet à l’ordre du jour du prochain conseil municipal.