En effet il n’était pas attendu de problème de suppression de classe ni à l’école de la Fradinière ni à l’école maternelle Robert-Desnos de Sion.

Et pourtant l’école de la Fradinière n’est plus assurée de garder ses trois classes.

A Sion, c’est la même incompréhension dans la cour de récréation. L’école maternelle Robert-Desnos ne faisait pas non plus l’objet de mesure de gel.

Affaire à suivre….

Déclaration de vos élus à la presse:

« La fermeture de la troisième classe à la Fradinière remet en cause le devenir de l’école dans ce quartier. C’est la conséquence d’un manque de volontarisme et du non respect de la carte scolaire conjugués à une volonté politique du maire, pour raison d’économies, de fermer à terme cette école publique. »
Jean-Pierre Costes
Evelyne Bouillon