Vous trouverez dans cet article les principales interventions de madame Bouillon et monsieur Costes lors des débats et votes des délibérations proposés au conseil municipal. Vous pouvez prendre connaissance de l’ordre du jour complet des délibérations en cliquant sur le lien ordre du jour du conseil municipal du 3 juillet 2015.

  • Délibération: Urbanisme et Aménagement – Contrat Environnement Littoral. Approbation du projet de nouveau contrat

Intervention de madame Bouillon:


contrat_environnement_littoral_1xNous nous abstiendrons sur cette délibération
car si nous sommes en accord total avec les objectifs visés par le département nous n’avons jamais été intégré à une réflexion sur les actions communales que vous envisagez et qui ne sont  pas assez significatives ni abouties et encore moins conformes aux objectifs fixés par le département.

Les commissions auraient du travailler sur ce projet et participer à l’élaboration des actions proposées.

Cependant les termes, respect de l’opposition, travail en commission, écoute,  négociations et compromis vous sont inconnus.

Après plus d’un an de votre mandat, il faut que les 3521 électeurs, soit la majorité des 6586 voix exprimées, qui n’avaient pas voté pour vous aux municipales, sachent qu’ils ne peuvent en rien être écoutés puisque leurs représentants n’ont, sur aucun sujet, la possibilité de se faire entendre et de travailler de concert avec l’équipe majoritaire.

contrat_environnement_littoral_2xPour en revenir aux actions que vous proposez et que nous découvrons, elles ne sont pas conformes à l’esprit du Contrat Environnement Littoral.

J’en veux pour preuve la réponse au point 2 visé par le département :

Rappel : « Ne pas reproduire les erreurs du passé en matière d’urbanisation et d’architecture »

Votre réponse : Face à la baie de Sion, réalisation d’une barre de 130 m de long sur 15,5 mètres de haut, large de 60m, qui ne respecte en rien les règles de covisibilité.

Retour assuré aux années 1970, retour donc aux erreurs du passé.

Sur les pistes cyclables, le tracé et les points de dangerosité ne sont pas assez pris en compte, c’est le cas de celle qui va se réaliser rue de l’océan. D’une façon générale, l’ensemble des tracés n’est pas assez étudié pour être une vraie alternative à l’automobile.

Ne parlons pas de  la  liaison douce, rue de l’océan, beaucoup trop étroite pour en porter même le nom.

Évoquons également les contreparties au contrat.

contrat_environnement_littoral_3xSur le 1er point

Au niveau des économies d’énergie sur des bâtiments communaux, vous proposez des études; Certaines ont déjà été réalisées. Que sont elles devenues ?

Sur le 2eme point

On croit rêver :

Vous parler de mise en place de navettes à partir de parking d’entrée de ville

De quels parkings parlez-vous? De quelles entrées de ville parlez-vous? D’autre part  vous vous êtes déjà exprimé sur le coût prohibitif des navettes pour notre ville, coût que vous jugez impossible  à assumer. Cela ne fait décidément pas sérieux.

L’argent public qu’il soit communal, départemental ou autre doit être utilisé pour des projets ambitieux, utiles et travaillés par tous au niveau des commissions, ce qui n’a aucunement été le cas ici.

  • CONSEIL MUNICIPAL de St HILAIRE de RIEZDélibération: Foncier – Acquisition d’un terrain appartenant à M. Jean-Michel GUENET situé à Saint Hilaire de Riez – chemin de la Faye.

Intervention de madame Bouillon:

Nous voterons NON sur cette délibération car nous préférons des parcelles boisées même non classées à des parkings .

Il ya déjà eu assez de déboisement dans ce secteur.

  • CONSEIL MUNICIPAL de St HILAIRE de RIEZDélibération: Foncier – Cession de terrains secteur de la Fradinière chemin de la Tisonnière/Chemin de la Grenouillère à M. PORET Christophe et Mme JARDIN Christèle, M. RIVALLIN Fabien et Mme SIMLER Maeva, M. ROCHE Edwin et Mme DERVAL Chloë

Intervention de madame Bouillon:

Abstention car toujours la même raison, lotissement sous les lignes à haute tension.

  • CONSEIL MUNICIPAL de St HILAIRE de RIEZDélibération: Culture – Patrimoine – Marais salants – Renouvellement de la convention de partenariat pour l’exploitation de 28 œillets.

Intervention de madame Bouillon:

Vote: Abstention

N’ayant encore jamais discuté de l’avenir des marais salants et de leur valorisation au niveau du patrimoine, nous ne voudrions pas que l’on perde l’esprit témoignage d’une époque et de son authenticité au profit d’activités mercantiles.

Nous nous demandons ce que recouvrent les visites dégustatrices en dehors des horaires de visites du marais ?

  • eaux_pluviales_xDélibération: Travaux – Création de quatre bassins d’écrêtement et mise en place de canalisations sur les bassins versants du Gatineau et de la Chaussée – Bassin de la Chaussée – Avenant n°1 au marché – Autorisation de signer

Intervention de madame Bouillon:

Vote Pour , mais question :

Dans le dernier bulletin municipal de Saint Gilles Croix de Vie Mr le maire Blanchet parle de travaux réalisés dès  l’automne  2015 en partenariat avec la commune de Saint hilaire de Riez.

Ces travaux ont pour objectifs de régler définitivement les problèmes d’inondations récurrents de la rue des paludiers et du boulevard Georges Pompidou, ils  sont attendus et nécessaires.

D’où ma double question

  • Confirmer vous ce partenariat pour travaux à l’automne 2015
  • Si oui, pouvez-vous nous donner des informations sur son contenu y compris l’impact financier pour notre commune

Réponse de monsieur le maire: Oui les travaux sont prévus à l’automne 2015. Ils sont à la fois sur la commune de Saint Hilaire de Riez et sur celle de Saint Gilles Croix de Vie. Saint Hilaire de Riez prendra en charge 20% du coût

Questions diverses

Intervention de madame Bouillon:

Au sujet du  nouveau plan de circulation prévu à Sion

Malgré plusieurs demandes d’informations, nous, opposition n’avons jamais pu obtenir aucun élément sur le  sujet.

Pourtant  dans le but de créer une nouvelle route, des négociations pour préemptions de terrains et même achat de maison ont eu lieu avec des propriétaires qui nous ont contactés et montré des documents.

Ils nous ont également parlé de contacts houleux dans un premier temps avec Mrs Caiveau et Delanaud et dans un second temps de contacts avec Mr Much de l’agence de services aux collectivités locales de Vendée accompagnés de salariés de la commune.

Mr le maire, vous avez pris un arrête exécutoire dès le 15 juillet 2014 qui nous a été effectivement lu au conseil du 8 août et  qui attribuait à l’agence de services aux collectivités locales de Vendée la mission de négociation foncière, mission facturée bien entendu, mais qui avait pour but de dégager la municipalité  des négociations.

Nous sommes en droit de nous demander:

Comment  ce projet peut il être dans une phase si avancé  sans que la commission urbanisme n’ait eu d’informations ?

Pourquoi Mr Much est il assisté par du personnel communal et des élus alors que votre arrêté avait pour but de dégager la municipalité de ces discussions ?

Comment dans une démocratie digne de ce nom, les commissions peuvent elles être à ce point que des chambres d’enregistrement ?

Mme Vecchi, dans le dernier bulletin municipal écrit : « Nous restons plus que jamais à l’écoute des Hilairois pour construire un avenir commun ».

Alors pourquoi ne pas commencer par respecter et travailler avec tous leurs  représentants élus au sein du conseil et qui ne sont pas tous de votre majorité ?

Réponse de monsieur le maire: le nouveau plan de circulation n’est anbsolument pas une priorité.

Intervention de monsieur Costes:

Report de la réouverture de la ligne SNCF

Le report de la réouverture de la ligne SNCF St Gilles Croix de Vie – Nantes est un mauvais coup porté aux usagers qui subissent l’inconfort de la liaison par autocar jusqu’à Sainte Pazanne et l’augmentation de la durée des trajets : 2 heures pour un trajet aller pour rejoindre Saint Gilles Croix de Vie à Nantes et autant pour le retour. De plus à Saint hilaire, et ce malgré nos nombreuses demandes en conseil municipal, un abribus indispensable au confort des usagers n’a toujours pas été installé.

Coup dur également pour le secteur d’activité du tourisme, car les absences de liaison ferroviaire pendant la saison estivale, et du pavillon bleu, label international, vont donner une image dégradée de notre commune, première capacité d’accueil du département de la Vendée et du littoral atlantique.

Coup dur également pour l’emploi, car le secteur d’activité du tourisme est une activité essentielle pour le développement et la création d’emplois dans notre commune.

Nous avons été profondément choqué par l’attitude de Laurent Boudelier, maire de la commune, vice-président de la communauté de communes, sénateur suppléant et conseiller départemental, qui au lieu de vérifier l’état d’avancement des travaux auprès de la SNCF et de réseau ferré de France, nous a envoyé une dizaine de jours auparavant un message électronique, pour nous convier aux festivités pour la réouverture de la ligne.

C’est la démonstration que le cumul des mandats nuit à l’efficacité et que Laurent Boudelier se préoccupe plus de sa communication que de  la gestion des dossiers et de l’efficacité dont doivent faire preuve les élus qui cumulent des indemnités importantes.

Réponse de monsieur le maire: j’ai été informé de ce retard très tardivement. Quant au coût de l’abri, il est trop important .