Vous trouverez dans cet article les principales interventions de madame Bouillon et monsieur Costes lors des débats et votes des délibérations proposés au conseil municipal. Vous pouvez prendre connaissance de l’ordre du jour complet des délibérations en cliquant sur le lien ordre du jour du conseil municipal du 3 avril 2015.

  • Délibération:  DEL-2015-046 – Littoral – Activités touristiques – Renouvellement de l’autorisation d’occupation du domaine public communal de l’emplacement situé promenade de la plage de Sion – Approbation du montant de la redevance et autorisation de signature.
    Cliquez sur l'image pour l'agrandir

    Cliquez sur l’image pour l’agrandir

    Intervention de madame Bouillon:

    Ma question porte sur le choix du candidat retenu: qui a jugé insuffisant 2 dossiers, et en a retenu 3 sur les 5? Par qui les représentants des 3 dossiers retenus ont  ils été reçus en entretien?

    Découvrant ce dossier et n’ayant aucun élément pour juger du bon choix ni des personnes retenues, ni de la  justesse du loyer demandé, n’ayant aucun comparatif, n’ayant aucune information sur le montant du loyer de l’exploitant précèdent, nous nous abstiendrons.

    Réponse de l’adjoint aux finances: c’est une  AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire). Ce n’est pas la commission d’appel d’offres qui étudie dans ce cas les candidatures.

  • Délibération:  DEL-2015-047 – Travaux – Indemnisation pour perte d’exploitation – Travaux de restauration du réseau d’EP et d’EU sur la rue de l’Océan.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Intervention de madame Bouillon:

Pendant la durée des travaux du centre de Sion, le marché a toujours eu lieu, le tabac presse n’a pas fermé, ni le boulanger. Seul un commerçant du centre, la pharmacie  de Sion aurait subi des pertes d’exploitation. Or toutes les pharmacies annoncent une baisse de chiffre d’affaires cette année.

Par contre il est évident que le garage Renault auquel on ne pouvait  accéder pendant la durée des travaux a subi une réelle baisse de son chiffre d’affaire.

Nous demandons un amendement pour que les 2 cas soient traités séparément

Mr le maire s’oppose à tout  amendement et fait une remarque qui appelle la réponse suivante de ma part «mr le maire doit prendre note de mon intervention sans l’interpréter d’autant que son interprétation est mauvaise et ne correspond pas à ce que j’ai dit: « les 2 cas sont différents et je demande seulement qu’ils soient traités séparément « . Amendement refusé.

Vote abstention

  • Délibération:  DEL-2015-048 – Finances – Gestion de l’opération EAUX PLUVIALES en Autorisation de Programme et Crédits de Paiement.
Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l’image

Intervention de madame Bouillon:

La programmation initiale des travaux a été arrête en 2013; les travaux devaient s’achever  2017. L’opposition d’alors avait considéré le programme insuffisant et s’était abstenu.

Aussi je voudrai savoir si la programmation des travaux décidés en 2013 sera bien achevée en 2017 et surtout quels sont les travaux prévus en 2015, car il y a urgence.

En réponse Mr le maire parle d’un calendrier jusqu’en 2019.

Vote pour

  • Délibération:  DEL-2015-050 – Foncier – Acquisition d’un terrain appartenant aux Consorts GUILLOTON situé à Saint Hilaire de Riez – La Marmite- en vue d’une opération immobilière à destination des jeunes ménages.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Intervention de madame Bouillon:

Il est évident qu’installer des jeunes sur notre littoral est un projet avec lequel nous ne pouvons qu’être en phase. Cependant je regrette,

  • d’une part de ne pas avoir eu de réponse a la question que j’ai posé en commission sur le porteur du projet à savoir, sera t’il privé ou public?
  • d’autre part, sur le projet lui même car si c’est du  parcellaire, le prix de vente d’une quinzaine de lots risque, comme l’avait d’ailleurs souligné Mr Stéphano, d’être bien trop élevé pour les bourses des jeunes ménages.

Vote pour, mais avec un regard attentif sur la suite du dossier afin qu’un maximum de jeunes puissent accéder à l’habitat sur le littoral

  • Délibération:  DEL-2015-051 – Aménagement – Réaménagement du centre Bourg – Approbation de l’avenant n°2 à la convention de maîtrise et de veille foncière entre l’EPF de la Vendée et la commune de St Hilaire de Riez.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Intervention de madame Bouillon:

Il y a à peine 1/3 des terrains qui sont acquis à ce jour et si les propriétaires ne veulent pas vendre il faut que la procédure de DUP puisse être menée à son terme.

Une enquête publique, qui arrive tardivement, aura également lieu en avril dans le périmètre de la ZAC.

Tous ces éléments sont nécessaires pour mener à bien les projets dans le bourg et nécessitent effectivement une modification de la durée de la convention. Nous regretons les retards pris, ce qui impacte le dynamisme tant attendu du bourg.

Vote: Pour

  • Délibération:  DEL-2015-057 – Patrimoine–Bourrine du Bois Juquaud– Renouvellement de la convention de partenariat sur la gestion et l’animation du Musée de France
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Intervention de madame Bouillon:

Lors de la commission Culture Patrimoine et Tourisme, j’avais posé la question suivante: « La convention dans sa version finale a t elle été présentée aux membres du comité des usagers de la Bourine du Bois Juquaud, et en particulier à sa présidente? »

Il m’avait été répondu que bien évidemment cela avait été élaboré en concertation.

Je regrette beaucoup que mon intervention n’apparaisse pas dans le compte rendu de la commission, car la réponse qui m’avait été faite est erronée.

Mme la présidente du comité, au moins jusqu’à hier soir, n’a jamais eu le projet de convention ente les mains. Le Conseil d’Administration (dont je fais partie) n’a donc pu en discuter ni valider le projet.

Les membres de cette association fournissent un travail bénévole très important. Pour exemple: les bénévoles ont passé  cette année plus de 1000h pour préparer et mettre en place l’exposition dont le vernissage est prévu dimanche prochain.

L’attitude de la municipalité, à leur égard, est un manque de respect et je ne veux pas m’associer à cette façon d’agir.

D’autre part, que deviendra cette convention si le CA des usagers de la Bourine du Bois Juquaud refuse de la signer en l’état?

Je voudrais aussi relever une autre anomalie importante liée à la convention.

La boutique de la bourrine était jusqu’à maintenant gérée par l’association. La ville en reprend la gestion, ce qui est de son droit.

Cependant la présentation faite en commission culture précisait (je cite le document de présentation):

« Une condition sine qua none:

  • des produits et fournisseurs essentiellement locaux dans le but de:
  • -s’inscrire dans l’agenda21 (circuits courts, bilans carbone restreints)
  • -proposer de l’authenticité (conservation des sites et produits du terroir)
  • -apporter une cohérence culturelle entre le site et les produits »

Sans parler des contraintes importantes que le service culturel impose au comité pour que les produits vendus et les animations réalisées soient respectueux de notre patrimoine local et conformes au projet culturel de la ville, validé avec le conservatoire des musées.

Quelle ne fut donc pas ma surprise ce matin de voir que la boutique mettait en vente des objets destinés au enfants « made in china ».

Il est grand temps de mettre « bonnes intentions » et « actions » en cohérence.

Nous voterons  donc contre cette DEL.

  • Délibération:  DEL-2015-065 – Marché public de Travaux – Aménagement de la Rue de l’Océan – lancement de la consultation et autorisation de signer le marché.
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Intervention de madame Bouillon:

Sur le projet présenté, nous n’avons jamais pu nous exprimer et on nous demande aujourd’hui de le valider.

Or plusieurs éléments auraient pu et du être discutés en commissions si ces commissions avaient un rôle constructif et ne se contentait pas d’être de simples chambres d’enregistrement ce qui n’est pas leur rôle.

Pour en revenir au projet

  • Le premier point est le choix du côté d’implantation de la piste cyclable et piétonne. Elle est positionnée du côté des commerces et non du côté des aires de jeux, ce qui est d’autant plus regrettable qu’on utilise plus aisément le vélo pour aller aux aires de jeux que pour faire ses achats en grandes surfaces.
  • Le deuxième point est que ce choix va induire une zone de plus grande dangerosité au niveau du carrefour face au garage Renault actuel puisqu’il obligera la piste cyclable à le contourner et pour cela il faudra traverser deux rues. En effet la piste cyclable bifurquera à ce niveau vers la place Vivi Burgaud, la rue de l’océan, elle, étant mise en sens unique pour les seules voitures.
  • Le 3eme point porte sur les voies à la fois pétitionne et cyclable qui sont inadaptées en cas de nombreux utilisateurs (exemple la corniche).
  • Le 4 eme point  à affaire avec le linéaire végétal et paysager qui est vraiment trop restreint.
  • Enfin des travaux d’un tel coût doivent être intégrés dans un plan d’ensemble et être discutés avant validation.

Nous sommes pour des pistes cyclables, sécurisées et utilisées comme une réelle alternative au tout voiture. Cependant ce tracé ne répondant pas à ces objectifs.

nous voterons contre

  • Questions diverses:

Intervention de monsieur Costes:

Le conseil départemental s’est réuni hier et a procédé à l’élection du Président, de 10 vice-présidents, de 8 présidents de commissions et 8 vice-présidents de commissions.

1 an après votre élection de maire de St Hilaire de Riez,vous cumulez ce poste avec celui de vice-président de la communauté de communes, sénateur suppléant, conseiller départemental et vice-président de la commission environnement et énergies nouvelles. D’après nos calculs, vous devez siéger dans une vingtaine de structures communales, intercommunales et départementales.

Ce cumul de mandats et d’indemnités va à l’encontre de la volonté des citoyens et de notre conception de la démocratie.

Il ne faut pas s’étonner au regard de telles pratiques, de la faible participation aux élections, d’un nombre important de bulletins blancs ou nuls et de la progression du Front National.

Votre élection à la vice-présidence de la commission environnement du conseil départemental, est pour nous un comble au regard de votre volonté persistante de construire un complexe immobilier en bord d’océan à Sion.