Hier, vendredi 31 octobre 2014, le Conseil Municipal s’est déroulé dans la salle rénovée au premier étage de la mairie.

Monsieur le maire, par ses promesses lors des derniers conseils, nous avait fait espérer que la rénovation résoudrait le problème de l’accueil des Hilairois de plus en plus nombreux à venir assister au Conseil Municipal.

La nouvelle organisation n’apporte aucune amélioration pour les Hilairois qui souhaitent suivre la vie municipale. En effet,  seules une trentaine de personnes ont trouvé une place assise pendant qu’une vingtaine d’autres sont restées debout le long des murs. Nous avons aussi dénombré plus d’une trentaine de citoyens qui sont restés debout dans le couloir d’entrée et même pour certains assis dans les escaliers. Il n’y a toujours aucune possibilité d’accès à la salle du conseil pour les personnes handicapés.

Cette situation est inadmissible et contraire au règlement intérieur qui stipule que toute personne voulant assister au conseil municipal doit pouvoir trouver place assise dans la salle.

Monsieur Costes a réclamé a plusieurs reprises que l’on trouve une solution pour accueillir tout le monde dans de bonnes conditions, quitte à déplacer le conseil dans la salle de la Baritaudière (comme ce fut déjà fait). Le maire a refusé cette proposition et n’a envisagé comme solution que de faire évacuer une partie de la salle.

Nous nous insurgeons sur le manque de place pour accueillir le public. Serait ce une volonté affichée de monsieur le maire pour décourager les Hilairois d’assister aux séances du Conseil Municipal?

Du côté des conseillers municipaux, un changement d’importance. La nouvelle disposition des tables en différents arcs de cercle fait que la plupart se tournent le dos ce qui ne facilite pas les échanges.

Madame Bouillon remarque que cette nouvelle organisation reflète bien la vision de la démocratie de Laurent Boudelier, avec un premier cercle d’initiés, puis un cercle de suiveurs et … au dernier rang les élus des listes d’opposition, éternels « perturbateurs » aux yeux du  maire.

Le mobilier neuf, les murs repeints, l’argent dépensé n’ont apporté aucune solution à la problématique de l’accueil des Hilairois de plus en plus nombreux à se déplacer lors des conseils municipaux.

Nous remercions tous les Hilairois qui se sont déplacés et qui sont restés malgré ces conditions difficiles. Nous continuerons à réclamer les transformations nécessaires pour avoir une salle de conseil digne de ce nom.

Demain nous publierons les interventions de vos élus.