Suite aux résultats du référendum, nous souhaitons partager avec vous le message que le président de l’association Saint Hilaire l’Océan 2020, monsieur Rodolphe Giordano, nous as fait parvenir  :

« Saint Hilaire de Riez, le 13 octobre 2014

VICTOIRE !

Ils ont dit victoire ?

Je tiens tout d’abord à remercier les 2386 Hilairois qui se sont prononcés en faveur du NON.

Comme nous, ces Hilairois ont « une autre idée de Sion… »

Hier soir, partagé entre joie et tristesse, j’ai particulièrement apprécié ce moment d’échanges, de solidarité et d’amitié dans notre local de campagne.

J’ai eu l’occasion de vous le dire, mais je tiens à le répéter de nouveau :

Un grand, très grand merci aux membres de notre association qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour défendre cette autre idée de Sion…

Sans vous, rien n’était possible, et nous avons entraîné derrière nous des milliers d’Hilairois !

C’est avec peu de moyens que nous avons brillamment combattu le « pot de fer » qui nous était opposé. Combat déloyal qui n’a pas donné toutes les chances à l’ensemble des opposants au NON de se manifester pendant la campagne….et je ne parle pas des milliers de résidents secondaires ou touristes habituels que nous avons rencontrés et qui sont hostiles à ce projet démesuré…

2100 signatures sur nos pétitions ont été recueillies en quelques mois !

Victoire, vous avez dit victoire Monsieur le Maire ?

203 voix d’écart nous séparent avec un quorum pratiquement atteint.

Cette victoire, on nous l’a volée, par de multiples manœuvres politiques et un déficit évident de communication orchestré par la municipalité. Je ne reviendrai pas sur les détails, les personnes concernées se reconnaîtront !

Notre Maire vient d’être élu et je m’interroge ?

Comment peut-on, en début de mandat, occulter la moitié de son électorat et valider un tel projet sans même essayer de composer avec sa population ?

J’ai bien écouté la déclaration filmée de Monsieur Boudelier, ce matin dans Ouest France.

Plutôt que de s’adresser aux 48% des Hilairois qui ont voté « NON », notre maire s’empresse de rassurer le promoteur immobilier, futur sauveur de notre station balnéaire. Lamentable !

Je voudrais rappeler à Monsieur Boudelier que dans son propre fief, le cœur de Sion, 62 % des électeurs se sont exprimés avec un écart de voix de 48 personnes seulement !

Ridicule ! Quel désaveu !

Oui les municipales sont enfin terminées : c’est ce que l’on a entendu hier soir.

Mais le sujet n’est pas là. On parle de l’avenir de notre quartier et d’un projet qui met son équilibre en péril.

Je rassure tous ceux qui soutiennent notre action, que de nombreux moyens s’offrent encore à nous et nous les explorerons tous. Nous vous en ferons part dans les prochains jours.

Dans l’immédiat je voudrais vous annoncer cette bonne nouvelle. Suite aux actions engagées en préfecture, j’ai reçu l’assurance de Monsieur le préfet de Vendée que le projet de thalassothérapie, tel qu’il est actuellement présenté, devra faire l’objet de procédures de consultation publique avec désignation d’un commissaire-enquêteur.

Le préfet précise que notre association pourra largement s’exprimer et faire valoir ses arguments auprès d’interlocuteurs impartiaux dont les avis auront un impact significatif sur les suites données au projet.

Nous restons engagés et mobilisés car désormais nous sommes encore plus nombreux et plus forts !

Bien cordialement à vous tous, chers adhérents mais aussi chers Hilairois qui ont une autre idée de Sion.

Rodolphe Giordano, Président de l’Association Saint-Hilaire l’océan 2020″